Tout savoir sur les matériaux de construction écologique

Tout savoir sur les matériaux de construction écologique

Tout savoir sur les matériaux de construction écologique

Savez-vous que presque la majorité des Français passent 80 % de leurs temps dans un local (bureau ou logement) ? Malheureusement, beaucoup sont les architectes qui négligent les problèmes de santé liés à l’habitat. Choisir une bâtisse écolo, c’est surtout opter pour des matériaux avantageux pour l’environnement. Tour d’horizon sur ses matériaux de construction écologiques, véritables solutions révolutionnaires pour les maisons de demain !

 

1. Le bois

N’en déplaise à certains extrémistes écologiques, lorsque les forêts sont récoltées de façon durable, le bois reste un matériau ayant l’un des plus faibles indices sur l’environnement. Sa structure cellulaire assez spéciale lui permet d’économiser de l’énergie. L’emploi du bois le plus courant dans les maisons écologiques reste l’ossature. Ce procédé consiste à assembler des bois en petites dimensions pour réaliser la structure de la maison.

 

2. Le parpaing en bois

Le parpaing en bois, également appelé BVB (Bois Vie Bloc) constitue un écomatériau particulièrement intéressant en matière de développement durable. Il est d’ailleurs de plus en plus plébiscité par les particuliers à cause de ses qualités écologiques et les avantages économiques qu’il offre. Le BVB nécessite 6 fois moins d’énergie pour sa création et coute moins cher en main-d’œuvre que le parpaing en béton. Malheureusement, son petit inconvénient réside dans son prix relativement élevé.

 

3. Les bétons écolos

  • Le béton de chanvre

C’est un béton qui est né du mélange entre des granulats légers, du bois de chanvre, de la chènevotte et de chaux. Ce matériau est un très bon isolant. Il tient ses qualités thermiques des micros-porosités de la chènevotte qui emprisonnent une importante quantité d’air.

  • Le béton cellulaire

Également appelé thermopierre ou tobermorite dans le jargon du métier, ce matériau a été découvert par un ingénieur suédois à la fin du 19ème siècle. Étant présent en faible quantité dans la nature, il doit être produit en usine à partir de ciment, de chaux, de gypse, de sable et d’aluminium. C’est un écomatériau qui est un très bon isolant, facile à poser et non polluant.

 

4. Les briques de demain

  • La brique silico-calcaire

Ce matériau écologique est un mélange de sable siliceux calcaire, de chaux et d’eau moulé sous pression et ensuite séché à plus de 190 degrés. En plus de séduire par son esthétisme et sa couleur blanche, cette brique possède une bonne isolation phonique et une haute résistance au feu. Si en France elle n’est pas encore très utilisée, des pays comme l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas l’ont déjà adopté.

  • La brique en terre cuite

Conçue à partir d’argile cuite à très haute température et compressée, cette variété de brique se décline en 2 modèles : les briques pleines et les briques creuses. Si la première est surtout utilisée dans les finitions, la deuxième est plus employée pour la construction. Les briques en terre cuite sont très robustes et proposent un bon confort thermique, 2 fois supérieur au parpaing.

Vous avez découvert ci-dessus les principaux matériaux écologiques, mais sachez qu’il en existe encore plusieurs tels que la paille, la brique monomur, la brique de terre compressée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *