L’importance de la rénovation d’un bâtiment de gros œuvre

L’importance de la rénovation d’un bâtiment de gros œuvre

L’importance de la rénovation d’un bâtiment de gros œuvre

Les gros œuvres rassemblent plusieurs éléments formant l’ossature d’un bâtiment. Ils incluent les ouvrages contribuant à la solidité ainsi qu’à la stabilité d’un immeuble. Nul besoin de préciser que les travaux de gros œuvre permettent de résister aux forces subit par l’édifice en permanence ou de manière temporaire (en raison des intempéries et des séismes). Ces travaux concernent le plus souvent les aménagements importants qui touchent aux éléments structurels d’une habitation. C’est la raison pour laquelle la rénovation des gros œuvres d’un bâtiment constitue une étape incontournable.

Rénovation des Gros œuvres, les travaux à effectuer

Les gros œuvres touchent l’ensemble des travaux participant à la solidité et à la stabilité d’un bâtiment. Une rénovation des gros œuvres inclut donc les travaux de fondation, de soubassement, d’élévation, de charpente, de toiture, de menuiserie ou encore d’assainissement. Pour avoir de plus amples informations, cliquez ici.

Le terrassement

Les travaux de terrassement permettent de préparer le terrain sur lequel va se faire la future construction. Pour ce faire, cela passe donc par la modification de son relief. De grandes quantités de matières telles que les pierres ou les terres peuvent faire l’objet d’un déplacement pour élever ou baisser le niveau du sol. Les travaux passent par plusieurs étapes telles que le piquetage, l’évacuation des eaux, le décapage et la création des accès, la fouille en tranchées ainsi que le remblaiement. Lorsque le terrassement est terminé, les terres inutiles seront transportées hors du chantier.

Renforcement des fondations

Ce type de travaux est recommandé surtout lorsque des modifications importantes sont axées sur le bâtiment (ajout d’un étage à une construction existante ou surélévation par exemple). Il s’agit en effet d’une opération très délicate. Le renforcement des fondations permettra de répartir les charges exercées sur le soubassement par la création de nouvelles fondations superposant celles déjà existantes.

L’assainissement

Il permet de collecter, stocker ou épurer les eaux usées d’une habitation. Il faut retenir qu’il s’agit des eaux en provenance des salles de bains, de la cuisine ou même des toilettes (les eaux de pluie sont à exclure). L’assainissement peut être collectif (égouts) ou individuel (fosse septique).

Le soubassement

Le rôle du soubassement consiste à soutenir l’ossature de l’édifice et à protéger la maison des remontées d’humidité. Il en existe trois formes (le hérisson, le vide-sanitaire, le sous-sol).

Les murs d’élévation

Cette étape de la rénovation du gros œuvre consiste à dresser les murs porteurs. Ceux-ci sont en effet la colonne vertébrale de la maison. Ils permettront donc de soutenir les planchers ainsi que la charpente du bâtiment.

La charpente

La charpente solidifie l’ensemble de la construction et prépare la pose de la toiture. Il en existe deux types : la charpente à fermettes ou industrielle qui est préfabriquée en usine et celle traditionnelle qui est réalisé sur mesure et donc plus couteuse.

La toiture

La toiture est le plus souvent rénovée suite à une infiltration d’eau ou même lorsque ses performances isolantes sont insuffisantes. Elle est en effet nécessaire pour assurer la bonne étanchéité du bâtiment.

Les menuiseries extérieures

Elles concernent l’ensemble des portes et fenêtres donnant sur l’extérieur du bâtiment. La rénovation de cette partie de l’édifice ne doit pas être prise à la légère. Elles sont importantes pour la sécurité du logement ainsi que pour la luminosité des pièces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *