Choisir le bon châssis pour sa maison

Choisir le bon châssis pour sa maison

Choisir le bon châssis pour sa maison

Important dans le système d’isolation de votre maison, les châssis ainsi que vos portes représentent un investissement conséquent. Leur choix ne doit donc pas se faire au hasard. Alors, comment faire le meilleur choix ? Dans quel matériau investir ? Voici nos conseils.

Les différents matériaux pour un châssis

Sur le marché, vous allez retrouver plusieurs matériaux disponibles. Les plus connus sont le bois, le PVC et l’aluminium. Chacun de ces matériaux présente une performance énergétique, une rendue esthétique unique et bien évidemment un rapport qualité qui diffère selon la matière. Voici donc les paramètres à prendre en compte pour faire son choix. Demander un devis pour votre châssis afin de comparer le prix et trouver les meilleures offres du marché.

Pourquoi choisir le châssis en PVC ?

Le châssis en PVC a l’avantage de bien imiter le bois. Aussi, ce type de châssis ne demande pas beaucoup d’entretien et demeure le moins chers du marché. En contrepartie, ses propriétés isolantes sont moindres par rapport aux autres matériaux. Un autre point non négligeable : c’est le matériau le moins écologique de tous, il est non recyclable.

Les arguments de l’Aluminium

L’aluminium offre une excellente durabilité et est reconnu pour son design sobre et moderne. Aussi, un châssis en aluminium est disponible sous plusieurs teintes. 100 % recyclables et très faciles à entretenir, il est le plus cher sur le marché.

Le bois, un grand classique

Le bois reste le matériau le plus apprécié sur le marché. En dépit d’un entretien régulier et très important, ce matériau offre une très bonne performance isolante. C’est ce qui convainc le plus souvent les acheteurs. Le bois demeure très écologique et très noble. Ce qui en fait un matériau de choix pour vos châssis.

Faire attention à la stabilité

Une porte, une fenêtre ou une baie vitrée doit tenir de longues années. Cela sous-entend donc que vos profilés doivent être solides, avec des pièces de quincaillerie qui se fixent parfaitement bien. Ainsi, le matériau qui présente la plus faible résistance c’est le PVC. Le plus résistant c’est l’acier. L’aluminium et le bois demeurent entre ces deux extrémités.

Pour un châssis stable, prêter attention à l’architecture de la maison. Le style de votre maison est celui qui dictera le look global de votre châssis. Le bois convient évidemment pour les fermettes, et les bâtisses d’une esthétique plus vintage. L’aluminium étant plus moderne, est malléable ce qui autorise des profilés beaucoup plus travaillés et plus étroits. Le PVC mise tout sur une grande capacité de personnalisation.

Se préparer aux différents entretiens

Chaque matériau s’entretient donc différemment. D’ailleurs, des différences notables existent. Le bois est celui qui nécessite le plus de maintenance. Étant un matériau fragile et naturel, le bois est très sensible au temps et aux intempéries. En outre, il peut être attaqué par des insectes. Faites un traitement de protection et de préservation dès que vos fenêtres sont posées.

Le PVC et l’aluminium thermolaqué résistent bien au passage du temps. Le PVC, de nature thermoplastique amorphe à base de pétrole, est insensible aux différentes dégradations végétales et animales. Facile à entretenir, deux fois par an avec de l’eau savonneuse. De même pour l’aluminium. Le problème le plus délicat de l’aluminium c’est un choc violent qui raye la peinture d’origine vous obligeant à faire une retouche. Celle-ci détonnera toujours du thermolaquage d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *